Aromathérapie : remède naturel aux huiles essentielles

Distillerie

Une méthode thérapeutique ancestrale, l’aromathérapie a déjà prouvé son efficacité à traiter certains maux et prévenir quelques maladies graves. Contrairement à la phytothérapie qui utilise la totalité de la plante, l’aromathérapie se base sur les arômes et les huiles essentielles pour composer ses remèdes.

L’histoire de cette médecine non conventionnelle a commencé depuis l’antiquité et perdure jusqu’à nos jours.

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

L’utilisation des huiles essentielles comme remède naturel contre les maladies du corps et de l’esprit remonte à 5000 ans avant JC. En 1928, René-Maurice Gattefossé, un ingénieur-chimiste a inventé le terme « aromathérapie », à une époque où les adeptes de la pharmacopée classique et ceux des produits naturels étaient en plein débat.
L’aromathérapie consiste à traiter les maladies par les huiles essentielles, extraites de plantes médicinales. Contrairement aux huiles végétales, ces essences ne contiennent pas de corps gras et ne tachent donc pas le tissu et le papier (une astuce pour bien les choisir).

Comment extraire une huile essentielle ?

Il existe environ 700 variétés de plantes aromatiques qui contiennent des essences bénéfiques pour la santé : la lavande, le romarin, le thym et bien d’autres. La distillation à la vapeur d’eau en alambic constitue la méthode la plus commune pour extraire les huiles essentielles.

La vapeur d’eau traverse le tissu végétal, brise les cellules riches en huiles essentielles et le mélange eau-huile est ensuite séparé au moyen d’un condenseur.

Les essences obtenues sont aromatiques et volatiles, composées d’hydrocarbures et de molécules oxygénées.  Elles sont également solubles dans l’huile, l’eau et l’alcool.

Le prix élevé de certaines essences s’explique par la rareté de la plante ou encore par le manque d’huiles essentielles dans les tissus de celle-ci. En exemple, pour obtenir 1 kg d’huile essentielle de rose, il faut distiller environ de 5 ou 6 tonnes de pétales.

Aromathérapie : modes d’utilisation des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont célèbres pour leurs propriétés anti-infectieuses, anti-inflammatoires et antalgiques. Elles sont également très efficaces pour lutter contre le stress et l’anxiété. En aromathérapie, certaines huiles essentielles sont utilisées pures et d’autres diluées dans un liquide ou mélangées avec un aliment.

Il existe trois utilisations possibles des huiles essentielles, à savoir :

  • La diffusion : diffusion atmosphérique à froid ;
  • Par voie externe : application sur la peau ou les cheveux (huile essentielle diluée dans une huile végétale, de l’eau ou de l’alcool) ;
  • Par voie interne : ingurgiter une huile essentielle mélangée avec un aliment (miel, sucre, …) ou diluée dans de l’eau.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Vous pouvez laisser un commentaire, ou utiliser le trackback depuis votre site.

Répondre